Avis du CESE sur les emplois liés à la biodiversité

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a adopté ce 14 septembre un avis qui recense les potentialités d'emplois associées à la biodiversité et leur contribution à la transition écologique.

Recensement des emplois liés à la biodiversité

Sur la base de travaux menés par l’ATEN et l’AFPA, 78.000 emplois ont été comptabilisés, représentant une quarantaine de métiers liés à la biodiversité et aux services écologiques, regroupés en 6 familles :

  • Administration (4% des emplois), comprenant tous les metiers de soutien (comptables, juristes, ressources humaines, ...);
  • Information et education (43 % des emplois); 90% de professeurs de SVT et 10% d’accompagnateurs et animateurs;
  • Aménagement et restauration des milieux (11%), comprenant certains agents d'entretiens d'espaces verts;
  • Recherche et connaissnace (7 %), plus de 6000 chercheurs sont actifs dans le domaine qui sont trop peu mobilisés par les gestionnaires;
  • Eau et planification (21%), comprenant les animateurs SAGE et les techniciens de rivières
  • Ouvriers et techniciens agricoles et forestiers (14% des emplois).

Le recensement n’est pas achevé car près de 120.000 postes d’agent d’Espaces verts et de paysagistes vont être amenés à se mobiliser pour le prise en compte de la biodiversité à court terme.

Les recommandations du CESE

Dans son avis, le CESE formule plusieurs recommandations :

  • le travail engagé par l’ATEN doit être poursuivi au sein de l’Agance Francaise pour la Biodiversité. L'AFB aura ainsi un rôle primordial pour intervenir sur l’évolution des differentes formations.
  • la prise en compte des emplois liés à la biodiversité et la croissance verte dans les schéma régional de développement économique et d'innovation (SRDEII) prévus par la loi NOTRe d’aout 2015. Ainsi, avec les SRADDET, egalement créés par la loi NOTRe, les régions seront en première ligne pour favoriser le développement des emplois liés à la biodiversité, notamment dans les filières agricoles (Permaculture, Agriculture biologique, ...).
  • l’Etat devra débloquer des aides aux acteurs s’engageant concretement dans les objectifs de la SNB. 

Pour en savoir plus 

Consulter l'avis du CESE  sur la Contribution des emplois de la biodiversité à la transition écologique

Page mise à jour le 12/09/2016
Haut