Campagne 2010-2020 de l'Evaluation nationale des sites humides emblématiques : c'est parti !

Dans le cadre du Plan National d'Action en faveur des zones humides, le Ministère en charge de l'environnement (par son service statistique) assure depuis 2003 un suivi décennal de l'état et de l'évolution des zones humides en France par le biais d'une enquête transmise à l'ensemble des référents gestionnaires et des pilotes de sites humides emblématiques.

La dernière évaluation portant sur la période 2000-2010 a permis de dresser un bilan des zones humides françaises : 48 % des sites emblématiques présentent des milieux humides qui se dégradent entre 2000 et 2010. (voir Etudes et documents n°70 - octobre 2012).

Campagne 2010-2020

Cette année, cette évaluation est relancée sur les territoires pour la période 2010-2020. Portée par le Service de la Donnée et des Études Statistiques (SDES) ainsi que par l'Agence Française pour la Biodiversité (AFB), elle mobilise plus de 1 000 acteurs (administrations, collectivités locales, associations, fédérations, etc.) sur 219 sites (171 en métropole et 48 en outre-mer). Près de 2 700 questionnaires en ligne seront envoyés courant août à l’ensemble de ces acteurs qui auront jusqu’au jeudi 31 octobre pour y répondre.

Ce questionnaire, qui s'inscrit dans la continuité des précédents questionnaires, traitera des thématiques suivantes :

  • les activités humaines et leurs pressions,
  • l'étendue et l'état des milieux humides présents sur le site,
  • l'état des espèces communes et à forts enjeux,
  • les problématiques liées à l’hydrologie et l’hydraulique,
  • les problématiques liées à la faune et la flore envahissantes,
  • les effets du changement climatique et les impacts perçus ou potentiels,
  • les services rendus à la société.

    L'analyse des réponses au questionnaire sera accompagné d'un travail universitaire et permettra d'élaborer les premiers jeux indicateurs d'état et d'évolution qui seront publiés au 1er semestre 2020 et qui viendront, entre autre, nourrir les échanges des deux temps forts lié à la biodiversité en 2020 : le Congrés mondial de la nature de l'UICN à Marseille en juin 2020 et la COP15 de la Convention sur la Diversité Biologique en Chine.

    Il est également prévu de produire un retour personnalisé sous la forme de portrait de territoire qui sera communiqué à chacun des acteurs du territoire début 2020.

    Quelques messages clés à retenir de la campagne 2000-2010

    D'après la dernière enquête décénale sur les zones humides (2000-2010) :

    • 52% des sites étudiés sont soumis à une pression des activités humaines évaluée de forte à très forte, toutes activités confondues.
    • En moyenne, 97% des sites de métropole et 52% des sites d’outre-mer reconnaissent l’existence de problèmes liés à des espèces envahissantes en 2010.
    • 2/3 des sites évalués sont concernés par des perturbations du milieu physique
    • Plus de 50% des sites sont concernés par une altération de la qualité de l’eau et des pollutions.
    • Selon les experts, 51% des évolutions observables sur les sites sont liées au changement climatique.
    • Entre 2000 et 2010, plus de la moitié des sites ont été fortement ou partiellement dégradés, 28% sont dans un état stable et 14% se sont améliorés.

    Pour en savoir plus

    - Etudes et documents - Résultats de l’enquête nationale à dire d’experts sur les zones humides. État en 2010 et évolution entre 2000 et 2010. - n°70. octobre 2012.

    - Le point Sur. L’évolution des zones humides entre 2000 et 2010 – Des pressions toujours fortes – n°144 octobre 2012

    - Le point Sur. Peu de zones humides échappent à la colonisation par des espèces envahissantes et proliférantes entre 2000 et 2010 – n°165 juin 2013

    - Page de l’indicateur Évolution de l’état général des zones humides de l'Observatoire national de la biodiversité

    Page mise à jour le 21/08/2019
    Haut
    Erreur | Zones Humides

    Erreur

    Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.