Un nouveau secrétaire général pour la convention de Ramsar

 Le Dr Christopher Briggs a été nommé et a accepté le poste de secrétaire général de la Convention de Ramsar, pendant le 46ème meeting qui s’est tenu à Gland, en Suisse, du 8 au 12 avril 2013.
Il devient le cinquième secrétaire général de la convention de Ramsar et succède donc à M. Tiéga Anada, qui occupait ce poste ces six dernières années.

Titulaire d’une thèse à l’Université de Liverpool sur l’écologie sous-marine des coquilles Saint-Jacques et des étoiles de mer sur l’île de Man, Christopher Briggs s’est intéressé aux zones humides lorsqu’il travaillait en Angleterre pour différentes organisation de protection de la nature, comme la Royal Society of Wildlife Trusts.

Après avoir travaillé pour le British Council sur des problématiques de développement en ex-Yougoslavie, au Mexique, et en Tanzanie, il rejoint en 1999 le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), où il gère des projets pour le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) en Europe orientale et en Asie centrale, notamment les conventions pour la Mer Caspienne, la Mer Noire ou encore le Danube.

En 2001, il rallie le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), où il dirige le département de biosécurité du Fonds pour l’Environnement Mondial jusqu’en 2007, date à laquelle il rejoint le secrétariat du FEM à Washington.

Plus récemment, Christopher Briggs a été nommé comme chef d’équipe au PNUD, pour la région Amérique Latine et Caraïbes. Plusieurs des projets dont il avait la charge concernaient les zones humides (notamment dans des sites Ramsar), et couvraient tous les aspects de la gestion du territoire, y compris les zones humides côtières et intérieures, en mettant l’accent sur la façon d'obtenir un appui financier à long terme pour la fourniture durable de services écosystémiques et de biodiversité dans la région.

Christopher Briggs est enthousiaste à l’idée de travailler pour les zones humides au service de la Convention de Ramsar, et de retourner ainsi à ses origines de naturaliste, lorsqu’il travaillait sur les rivières et les mares de Grande-Bretagne et d’Irlande.

Suite à sa nomination, son premier message a été de dire qu’« il y a beaucoup de choses à faire pour s’assurer que les décideurs prennent en compte les zones humides, et plus d’intérêt à gérer ces zones humides, afin que dans le futur nous puissions continuer à bénéficier de leurs multiples services. »

Nous souhaitons à Christopher Briggs la bienvenue et du succès dans ce poste de secrétaire général de la Convention de Ramsar.

En savoir plus

- Site web de la convention Ramsar

- Lire le communiqué de presse (en anglais)

Page mise à jour le 29/04/2013
Haut
Erreur | Zones Humides

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.