Zones humides et Culture

Avec l’approbation du Comité permanent de la Convention sur les zones humides, le Groupe de travail sur la culture (GTC) de Ramsar est élargi afin d’inclure un plus grand nombre de partenaires actifs concernés par la gestion intégrée des valeurs naturelles et culturelles des zones humides. Ainsi, un nouveau réseau Ramsar (RRC) est mis en place, en étroite collaboration avec l’UNESCO. Les membres du Réseau seront des Parties contractantes, des organisations et des experts individuels préoccupés par la culture et les zones humides.

Veuillez noter que la coordination se déroulera en anglais : des capacités en personnel pour gérer les communications dans les autres langues Ramsar seront développées lorsque cela sera possible. (Des activités locales et du matériel seront développés en toute langue).

exemple en Corse : du Fortin de L'étang de Biguglia

Si les premières attestations archéologiques relatives à la fréquentation humaine des rives de l’étang de Biguglia remontent, en l’état actuel des recherches, aux alentours de 3 000 avant J.-C., il faut attendre le milieu du XVIe siècle pour trouver la première mention écrite relatant la présence d’une fortification implantée sur l’îlot d’IschiaNova. Son rôle à l’époque : contrôler l’étang et ses abords qui constituent un enjeu d’importance, notamment en cas de guerre, pour l’approvisionnement de la jeune ville et capitale génoises qu’est Bastia.

 

Contact

Si vous êtes intéressés, veuillez écrire au Secrétariat du RRC à ilyratzaki@med-ina.org

En savoir plus

- Télécharger l’appel

- Site web du secrétariat de la convention de Ramsar

- Page sur les services culturels des zones humides de ce portail

- L’écomusée du Fortin, gardien des trésors de l’étang de Biguglia (2B)

Page mise à jour le 05/07/2013
Haut
Erreur | Zones Humides

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.