Agriculture biologique et développement local : une boîte à outils pour les collectivités

Alors que la France va fêter en automne 2014 les 50 ans de la loi sur l’eau, la FNAB, l’AMF et l’ONEMA lancent un appel aux collectivités locales pour dynamiser le développement de l’agriculture biologique, outil de protection efficace des ressources en eau, autant qu’outil de développement territorial.

  

Pour ce faire, la FNAB publie en partenariat avec l'AMF et l'Onema, un guide méthodologique destiné aux collectivités.

A partir de 9 expériences de terrain pour les différentes tailles d'EPCI (communes, communautés de communes, parcs naturels régionaux et autres EPCI), les partenaires montrent comment l’agriculture biologique permet un développement local durable des territoires, avec un impact positif sur :

  • La préservation des ressources naturelles et notamment des eaux souterraines utilisées pour l’alimentation en eau potable,
  • L’avenir agro-écologique de l’agriculture. Une expérimentation développée en vallée de la Vanne a permis de multiplier par 6 les surfaces cultivées en agriculture biologique en 6 ans, en accompagnant techniquement les agriculteurs volontaires.
  • L’attractivité des territoires urbains et ruraux en préservant les paysages, les espaces fragiles et sensibles, en redonnant une place à l’agriculture dans les stratégies d’aménagement (Agenda 21, Plan Climat Energie Territorial, Trame Verte et Bleue, Charte de Parc Naturel Régional, etc.) ;
  • L’économie locale et l’emploi en créant emplois durables, de qualité et non-délocalisables : les fermes bio emploient en moyenne 60% de salariés en plus que les conventionnelles.
  • La cohésion sociale.

Pour en savoir plus

- Portail documentaire "Agriculture biologique et développement local"

- Site de la FNAB

Page mise à jour le 15/08/2014
Haut