Estimer de l'état biologique des milieux aquatiques selon les données de 2019

Cette analyse des données de 2019 permet d’évaluer l’état de conservation des habitats et des espèces considérées comme d’intérêt communautaire et prioritaires car menacés de disparition, vulnérables, rares ou endémiques.

Émanant de la directive habitats-faune-flore (DHFF) et de la directive cadre sur l’eau (DCE) la préservation des espèces et des écosystèmes est étudiée, basée principalement sur la biologie.

La France se situe près de la moyenne européenne biologique des masses d’eau et l’état de conservation des espèces d’intérêt communautaire inféodées aux milieux humides, tandis qu’elle est dans le bas du classement pour les habitats humides

La tendance d’évolution pour l’état de conservation des habitats humides et des espèces inféodées aux milieux humides est globalement à la stabilité et au déclin.

"les résultats de l’évaluation de l’état de conservation des espèces et habitats sont plus sévères que ce que révèlent les résultats de l’évaluation de l’état biologique, ce qui semble logique puisqu’elle concerne des espèces et des habitats déjà identifiés comme menacés ou vulnérables"

En savoir plus

- Télécharger les documents

- Permalien

 

Page mise à jour le 29/07/2020
Haut
Erreur | Zones Humides

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.