Les horizons réductiques | Zones Humides
 

Les horizons réductiques

Les horizons réductiques résultent d’engorgements permanents ou quasi permanents, qui induisent un manque d’oxygène dans le sol et créent un milieu réducteur riche en fer ferreux ou réduit. L’aspect typique de ces horizons est marqué par 95 à 100 % du volume qui présente une coloration uniforme verdâtre/bleuâtre. Attention, la coloration bleuâtre/verdâtre disparaît à l’air (par ré-oxydation) en quelques heures sur un échantillon prélevé et en plusieurs semaines dans une fosse. Les horizons réductiques sont parfois (mais pas toujours) reconnaissables à leur odeur de soufre (dégagement d’H2S avec l’acide chlorhydrique). Il est également possible de mettre en évidence la présence de fer ferreux par un test spécifique à l’aide de réactifs colorés.

Les termes traits réductiques sont souvent utilisés, par comparaison avec les traits rédoxiques. En réalité, la manifestation d’engorgement concerne la quasi-totalité du volume de sol ; il ne s’agit donc plus d’un trait en tant quel tel mais d’une manifestation morphologique prédominante caractéristique d’un horizon spécifique.

Page mise à jour le 10/09/2015
Haut