Les marais salés ou schorres

Dans la partie haute des estuaires et des baies, les prés salés ou « schorres », recouverts seulement lors des grandes marées, présentent une végétation dense, particulièrement résistante au sel et à l’immersion périodique : obione, puccinellie, fétuque rouge…

Ces milieux aussi appelés « herbus » en Normandie, donnent à la baie du Mont Saint Michel son caractère si singulier.
Ce sont des territoires d’élevage (AOC Agneau de Pré salé...) et d’alimentation de nombreux anatidés (canard siffleur, sarcelle d’hiver…).

Ces milieux couvrent une superficie globale de 10 000 hectares répartis le long des côtes de la Manche et de l’Atlantique.

 


C'est pas sorcier :  l'AOC des "Prés salés de la baie de Somme par qualitivi

Passe-pierre, ou Salicorne, délice de la Baie de Somme 


 

Page mise à jour le 10/09/2015
Haut